FORMATION « JOUER ET METTRE EN SCÈNE »

Le double cursus « Jouer et mettre en scène » est un nouveau cursus de formation à la mise en scène — de niveau 2e cycle — destiné à un nombre restreint d’élèves du Conservatoire qui souhaitent élargir leurs connaissances aux questions de mise en scène. Il se déroule sur deux ans. Les élèves suivent en parallèle de leur 3e année des enseignements spécifiques (techniques du spectacle, production et administration, ateliers d’écriture, esprit critique et relation aux autres arts…). Le croisement entre les pédagogies de 1er et 2e cycle indique la volonté du Conservatoire de proposer une formation à la mise en scène à partir de ce qui fait son identité actuelle et son histoire : la formation de l’acteur. Afin d’approfondir ses compétences, chaque élève a une deuxième année qui lui est propre. Chaque parcours comporte un ou plusieurs stages en immersion dans un milieu professionnel en France et à l’étranger.
Le festival « Jouer et mettre en scène » est l’occasion d’un dernier exercice : réaliser en très peu de temps et avec des moyens réduits une forme théâtrale. La présentation de ces travaux est l’aboutissement d’un apprentissage au sein du Conservatoire, où les élèves ont été accompagnés tout au long de leur formation par les différents intervenant.e.s, l’équipe technique, le service de la scolarité, le secrétariat général, l’administration et l’équipe de la communication. C’est aussi le fruit de rencontres heureuses et d’expériences inédites, en dehors du Conservatoire, grâce à des partenaires généreux et soucieux de transmettre une vision plus large du théâtre à ces jeunes comédiennes, comédiens, metteuses et metteurs en scène.

Nicolas Fleury,
Responsable du cursus « Jouer et mettre en scène »

Le double cursus « Jouer et mettre en scène », porté par l’Université PSL et le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, a été créé afin de proposer à un nombre restreint d’élèves comédiennes et comédiens un parcours spécifique de deux ans, consacré aux questions de mise en scène et d’écriture, destiné à leur donner une vision plus large du théâtre. 

« Jouer et mettre en scène », formation de 2e cycle 

L’évolution de la formation “Jouer et mettre en scène” au grade de master 

Jusqu’à présent, la 1ère année de « Jouer et mettre en scène » et la 3ème année de formation de la comédienne et du comédien se déroulaient simultanément. Le croisement structurel entre les pédagogies de 1er et 2ème cycle indiquait la volonté du Conservatoire de proposer une formation à la mise en scène à partir de ce qui fait son identité et son histoire : la formation de la comédienne et du comédien. 

L’évolution de la formation « Jouer et mettre en scène » au grade de master est un enjeu important pour le Conservatoire en tant qu’école d’enseignement supérieur de renommée internationale. A l’avenir, le cursus “Jouer et mettre en scène” sera décalé d’une année car le croisement entre la 3ème année de formation de la comédienne et du comédien et de la 1ère année de formation à la mise en scène ne permet pas d’obtenir la reconnaissance du grade de master. En effet, on ne peut intégrer un parcours de master qu’après trois années d’études supérieures et l’obtention d’une licence. 
Sous réserve de l’agrément officiel, à la rentrée de septembre 2023 débutera le nouveau programme du master « Jouer et mettre en scène » qui se déroulera sur deux ans (M1/M2) après les trois années de 1er cycle.  

L’année préparatoire au 2è cycle “Jouer et mettre en scène” 

Afin de sensibiliser les élèves comédiennes et comédiens du Conservatoire aux problématiques de mise en scène et les amener à une vision plus large du théâtre, est mise en place sur l’année 2021/2022 une année préparatoire au master, ouverte à tous les élèves motivés de 3ème année.  
Les modules d’enseignement – aux formats plus modestes que ceux de la 1ere année “Jouer et mettre en scène” – sont concentrés sur quelques matinées sur les mois d’octobre/novembre puis mai/juin. Pendant les vacances de février et d’avril auront lieu les ateliers d’écriture, en dehors du Conservatoire. Les membres de l’équipe du Conservatoire sont particulièrement impliqués dans le programme des enseignements.  

Techniques du spectacle : Sébastien De Jésus, Yann Galerne, Gérard Caldas 
Direction d’actrice et d’acteur en anglais : Geoffrey Carey 
Communication : Aline Jones-Gorlin 
Direction d’actrice et d’acteur : Claire Lasne Darcueil 
Montage administratif d’un projet et d’une compagnie : Agathe Perrault 
Séminaire « Pensées du geste” et pédagogie du jeu : Keti Irubetagoyena 
Sécurité et prévention des risques : David Fort, Léon Touret, Ingrid Chaillou, Frédérique Zampa 
Vidéo : Frédéric Pickering 
Relation à l’institution : Claire Delcroix 
Ateliers d’écriture : Barbara Métais-Chastanier 
Processus de mise en scène : Katie Mitchell 
Dramaturgie : Marie-Louise Bischofberger 
Scénographie/Costumes : Nicolas Fleury 


La 2ème année est organisée sous forme de stages en immersion dans un milieu professionnel en France ou à l’étranger ; la rédaction d’un mémoire de recherche ; la création d’un projet de fin d’études.  
La formation des élèves metteuses et metteurs en scène conduit à la délivrance d’un diplôme d’établissement de niveau 2è cycle. 

  • Procédure de recrutement 
  • Les candidatures sont examinées en fin de 2e année de formation de la comédienne et du comédien par un jury présidé par la directrice de l’école et composé du directeur des études, du responsable de la formation “Jouer et mettre en scène”, du directeur technique et de deux personnalités qualifiées extérieures au Conservatoire.  
  • Les candidatures sont examinées à la lumière des éléments suivants : la réalisation d’une Carte blanche au cours de la 2ème année ; une lettre de motivation ; un entretien avec le responsable de la formation ; l’avis du conseil pédagogique.

ORGANISATION DES CURSUS

1RE ANNÉE
– Connaissances techniques
– Conscience de la sécurité des personnes
– Relation de la metteuse en scène/du metteur en scène et de l’actrice/l’acteur
– Ouverture sur les publics et sur le monde
– Esprit critique, connaissances générales
– Capacité à penser le monde
– Capacités d’écriture
– Relation aux autres arts
– Capacité à penser et à monter administrativement un projet

Le cursus proposé aux élèves prend la forme de cours hebdomadaires, de séminaires ou rencontres régulières, de stages pratiques et d’ateliers.
Les enseignements de la première année se déroulent essentiellement le matin pour permettre aux élèves de répéter les spectacles auxquels ils participent en tant que comédiennes et comédiens au cours de leur troisième année. Ils ont également lieu occasionnellement le week-end, les vacances scolaires.

Sessions techniques et formation à la sécurité :
Tout au long de l’année, l’accent est mis sur la formation technique et la formation à la sécurité. William Lambert, éclairagiste, mènera un stage dédié à la conception et la réalisation des lumières. Camille Duchemin, scénographe, mènera un stage sur la création d’un espace théâtral. Un stage de deux jours sera spécifiquement dédié à la sécurité du spectacle vivant.
Ateliers d’écriture :
Au cours de l’année ont lieu deux stages d’écriture. L’atelier d’écriture dramatique a deux modalités : la première est l’accompagnement critique de projets élaborés par les seul(e)s élèves. La deuxième est un ensemble d’exercices dramaturgiques proposés aux élèves et accomplis selon leurs préférences.
LaboSACRe du Conservatoire :
Ce séminaire fait partie de la formation des doctorantes et doctorants SACRe. Il est également destiné aux élèves du CNSAD faisant partie du cursus « Jouer et mettre en scène ».
Question administratives et juridiques :
Sont envisagées des séances de formation à la mise en place administrative d’une compagnie, la construction d’un dossier de demande de subvention et la relation au réseau institutionnel.
Ateliers personnels :
Des élèves metteuses et metteurs en scène ont l’opportunité de présenter des projets personnels dans le cadre des ateliers de 3ème année du Conservatoire.

Les intervenantes et intervenants du cursus « Jouer et mettre en scène 1re année » en 21/22 :
Julien BOIZARD (Vidéo)
Geoffrey CAREY (Anglais)
Camille DUCHEMIN (Scénographie)
Nicolas FLEURY (Costumes)
Keti IRUBETAGOYENA (Méthodologie du mémoire, groupe de recherche)
Benjamin JAUSSAUD (Son), William LAMBERT (Lumière)
Patrick MARIJON (Produire un spectacle)
Barbara METAIS-CHASTANIER (Ateliers d’écriture)
Katie MITCHELL (Processus de mise en scène)
Etienne POMMERET (Direction d’actrice et d’acteur)


2E ANNÉE
La 2ème année est organisée sous forme de stages, l’écriture d’un mémoire et la mise en scène d’un projet personnel de fin d’études. Pour s’y dédier, les élèves perçoivent chaque mois une aide financière spécifique qui est suspendue lorsque l’élève est salarié pour un temps donné ou lorsque la structure qui l’accueille pour un stage octroie une gratification. En tant que titulaires du DNSCP, les élèves bénéficient du dispositif d’insertion professionnelle du Jeune Théâtre National. 
Chaque élève a une 2ème année qui lui est propre. Chaque parcours comporte néanmoins un ou plusieurs stages en immersion dans un milieu professionnel ou une école partenaire en France et à l’étranger. Les stages rassemblent occasionnellement plusieurs élèves.  
Au cours de l’année, les élèves développent un axe de recherche autonome sur une problématique de leur choix. Cette réflexion, encadrée par la directrice de la recherche du Conservatoire, fait l’objet de l’écriture d’un mémoire soutenu devant un jury. 
Accompagnés au cours de leur formation par les intervenantes et intervenants professionnels au sein du Conservatoire et pendant les stages en immersion, les élèves conçoivent un projet pratique de mise en scène de fin d’études. A l’issue du cursus, ces créations sont présentées en public au Conservatoire dans le cadre du Festival Jouer et mettre en scène.  

En 2ème année, chaque élève devra aborder ces questions :  
– Comprendre le fonctionnement d’une structure de création (compagnies, centres dramatiques, festivals…) et accompagner la politique d’un lieu dans sa relation aux publics (action culturelle, ateliers amateurs, publics empêchés…)
 – Approfondir les questions techniques qui correspondent à son projet personnel et affirmer les questions de sécurité. 
– Approfondir les questions d’écriture et de dramaturgie. 
– Réaliser une forme théâtrale en peu de temps et avec des moyens réduits. 
– Organiser sur un temps long une recherche approfondie sur un sujet ou un auteur. 

Les partenaires pédagogiques depuis 2018 :
le Théâtre des Ilets-Centre Dramatique National de Montluçon, la Commune-Centre Dramatique National d’Aubervilliers, le Centre Dramatique National de Besançon,
la Comédie de Caen-Centre Dramatique National de Normandie, la Comédie-Française, la Pop, la Compagnie Gwenaël Morin, la Compagnie tf2, la Compagnie Extra Muros, la Compagnie In Vitro, la Compagnie Perdita Ensemble, la Compagnie Nova, la Compagnie Zinc Théâtre, l’Entonnoir Théâtre (Kourou),  le lycée de Mamoudzou-Nord (Mayotte), l’ARIA – Rencontres internationales de théâtre en Corse, l’Institut Mémoire de l’Edition Contemporaine, l’Institut du Monde Arabe, le Teatro Ortzai (Espagne), la Compagnie ADVQ (Suisse), le Grupo XIX (Brésil), la Compagnie Timbre 4 (Argentine), l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (Bruxelles),
la Teater Akademie August Everding (Munich), l’Akademia Teatralna (Varsovie), le Festival Sens Interdits, le Festival Hors champ, le Festival de l’Escuela Nacional de Arte Teatral (Mexico), le Festival International des Ecoles Supérieures d’Art Dramatique (Rabat), le Festival de Spoleto-European young theatre competition, le Festival UWE (Munich), le Festival International de Milos. 

LA PREMIÈRE PROMOTION DU CURSUS (2015-2017)
La sélection des candidates et des candidats a concerné les trente élèves comédiennes et comédiens de la promotion 2017. Elle a consisté en un contrôle continu du Conseil Pédagogique (capacité de travail, curiosité intellectuelle, singularité de l’univers, aptitude à travailler en équipe), puis en trois entretiens successifs avec la directrice. Six élèves ont été admis(e) sur les quinze candidats, et ont formé la première promotion de ce nouveau cursus. (James Borniche, Jean-Frédéric Lemoues, Maroussia Pourpoint, Marceau Deschamps-Ségura, Louise Chevillotte, Roman Jean-Elie). En cours de cursus, et en raison de ses qualités évidentes, Manon Chircen a été autorisée à rejoindre officiellement la formation.

LA DEUXIÈME PROMOTION (2017-2019)
À la rentrée 2017/2018, a eu lieu la sélection des élèves admis(es) à faire partie de la deuxième promotion de ce cursus.
Ils sont au nombre de six : Charly Fournier, Hugo Kuchel, Rose Martine, Héloïse Manessier, Louise Orry-Diquero, Edouard Pénaud.
Leur formation a débuté en novembre 2017 et prendra fin en novembre 2019. L’équipe principale d’enseignement de ce cursus est composée de : Arnaud Laporte (esprit et regard critique, école du spectateur, organisation des Rencontres avec Aline Jones-Gorlin du CNSAD), Patrick Marijon (questions administratives et juridiques, construction d’un projet), Jean Loup Rivière, Michel Deutsch, Barbara Métais-Chastanier (écriture), Keti Irubetagoyena (laboratoire commun aux doctorants), Vincent Détraz, Camille Duchemin, William Lambert et l’équipe de techniciennes et de techniciens permanent(e)s du Conservatoire (techniques et sécurité du spectacle vivant).

LA TROISIÈME PROMOTION (2018-2020)
À la rentrée 2018/2019 a eu lieu la sélection des élèves admis(es) à faire partie de la troisième promotion de ce cursus. Les 6 admis(es) sont les suivant(e)s : Clémentine Aussourd, May Hilaire, Louise Legendre, Leah Lapiower, Anthony Moudir, Lisa Toromanian.
Leur formation a débuté en octobre 2018 et prendra fin en octobre 2020. Vanessa Court (créatrice sonore) a rejoint l’équipe pédagogique du cursus.

LA QUATRIÈME PROMOTION (2019-2021)
À la rentrée 2019/2020 a eu lieu la sélection des élèves admis(es) à faire partie de la quatrième promotion de ce cursus. Les cinq admis(es) sont les suivant(e)s : Jules Bisson, Salif Cissé, Lucie Epicureo, Cécile Feuillet.
Les intervenantes et intervenants du cursus « Jouer et mettre en scène » en 20/21 :  Camille Duchemin (scénographie), William Lambert (lumière), Julien Boizard (vidéo), Benjamin Jaussaud (son), Jean-Jacques Monier (sécurité), Nicolas Fleury (costume), Katie Mitchell (mise en scène), Etienne Pommeret (diriger/se diriger), Barbara Métais-Chastanier (ateliers d’écriture), Geoffrey Carey (anglais), Patrick Marijon (produire un spectacle),  Keti Irubetagoyena (méthodologie du mémoire, groupe de recherche). 

LA CINQUIEME PROMOTION (2020-2022)
À la rentrée 2020/2021 a eu lieu la sélection des élèves admis(es) à faire partie de la cinquième promotion de ce cursus. Les six admis(es) sont les suivant(e)s : Héloïse Janjaud, Tarik Kariouh, Camille Léon-Fucien, Neil-Adam Mohammedi, Simon Roth, Geert Van Herwijnen.

Télécharger la brochure « Jouer et mettre en scène »
Promo 2019-2020


La formation « Jouer et mettre en scène » est affiliée au Programme Gradué Arts de l’Université PSL.
Retrouvez ici toutes les informations sur le Programme Gradué Arts de PSL.


Découvrez l’offre de formation globale de l’Université PSL.