LE CONSERVATOIRE DEMAIN : LE PROJET DE LA CITÉ DU THÉÂTRE POUR 2025

La Cité du Théâtre sera, au cœur du futur Grand Paris, dans un quartier en plein réaménagement, un lieu de création à rayonnement national. La Cité dont il est prévu qu’elle ouvre ses portes à la rentrée scolaire 2023, accueillera le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, de nouvelles salles de spectacle pour l’Odéon-Théâtre de l’Europe et la Comédie-Française, ainsi que des espaces mutualisés pour les répétitions et des lieux de vie ouverts à tous.

Cela promet la création d’un site artistique exceptionnel dans un quartier en pleine mutation. Il sera dédié à la formation et à l’insertion professionnelle, et permettra un accès aux grandes œuvres théâtrales pour un public renouvelé.

Une opportunité pour le conservatoire : Le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique commence son histoire en 1784. Il est très vite composé de deux entités : le Conservatoire de Musique et l’École de Déclamation. Une salle conçue spécifiquement pour la musique est construite entre 1806 et 1811 par l’architecte Delannoy.

En 1909, les bâtiments ne répondant plus aux besoins, le Conservatoire est déménagé rue de Madrid. En 1946, une loi décide de la création du CNSAD, qui devient une entité à part entière, et revient s’installer dans cette part du bâtiment, rue du conservatoire, dans laquelle il est toujours.

Plusieurs études ont été menées pour préciser les besoins du Conservatoire en termes de pédagogie : sous l’impulsion de Claude Stratz à partir de 2003 et jusqu’en 2007 pour imaginer une installation sur le site de La Villette, puis sous celle de Daniel Mesguich, pour envisager une extension du bâtiment actuel.

En 2014, à la demande de la nouvelle directrice, Claire Lasne Darcueil, une étude est réalisée, réexaminant les premières et permettant de mettre à jour les scénarios possibles. Parmi tous ceux qui sont alors évoqués, celui de la création d’un nouveau Conservatoire tout en conservant le théâtre permet de répondre aux besoins de l’établissement tout en perdurant une histoire très forte. Un nouveau scénario sur le site de Berthier permet alors d’imaginer des synergies possibles avec la Comédie-Française et le Théâtre de l’Odéon, qui sont depuis toujours les partenaires du Conservatoire.

Dans le projet de construction et d’aménagement de la future Cité du Théâtre, le site accueillera donc le bâtiment principal du Conservatoire, devenant ainsi, étant donné l’essor des relations internationales au sein de cet établissement, le premier campus international de jeunes actrices, acteurs et artistes. La relation au territoire en plein devenir permet également d’envisager un développement des formations d’artiste en milieu scolaire déjà présentes dans l’école. Enfin, un site en plein air est envisagé dans le parc Martin Luther King, afin de déployer l’activité de la Cité et notamment du Conservatoire sur le territoire.